Alors que les vendanges battent leurs pleins ce qui occupent évidemment les vignerons, l’actualité des cavistes est donc naturellement orientée sur d’autres alcools. Ainsi les mois de septembre et d’octobre sont propices aux salons professionnels autour des spiritueux. Notre équipe est partie à la pêche aux nouveautés, aux raretés, aux nouvelles tendances, aux nouvelles informations, aux bons plans en arpentant les allées des salons France Quintessence, Dugas, Lyon Pure Spirits, La maison du Whisky. Bref autant d’occasions pour vous ramenez la perle rare, nos coups de coeur et en cet automne, ils sont nombreux :

Notre coup de cœur absolu des presque 300 échantillons goûtés : Kuna Davidoff

Un rhum distillé par Varela Hermanos dans la seule distillerie du Panama qui fait notamment Abuelo. Davidoff est une marque mondialement connue pour ses cigares. Toujours à la recherche de l’excellence, ils ont créé un cigare haut de gamme dont les feuilles de tabac ont fermenté pendant 2 ans dans d’anciens fûts de bourbons. Ce rhum Kuna Davidoff est issu de la collaboration entre ces 2 marques. D’abord vieillit dans d’anciens fûts de bourbons en chêne américain, ce rhum a ensuite subit une finition dans ces anciens fûts de tabac. Le résultat est surprenant. Un nez et une bouche qui n’en finissent pas de vous envoûter. On y retrouve évidemment des notes de tabac fermenté mais aussi des notes de fruits rouges, de fruits secs, de nougats, d’épices douces et de chocolat. Une bouteille qui doit, malgré son prix aux alentours de 110€, intégrer votre bar idéal.

De la même distillerie Kuna, nous avons sélectionné leur entrée de gamme. Un rhum de mélasse et de pur jus de canne ce qui permet de gagner en complexité, en conservant fraîcheur et fruité. Le dosage en sucre est très léger. Là aussi, Kuna utilise une finition en ex-fûts de grand cru Bordelais (NDLR: je n’ai jamais réussi à comprendre de quels crus il s’agissait !!!) pendant 6 mois. L’aromatique se compose de fruits secs, de notes patissières (vanille, caramel) et de fleurs. Un coup de cœur qui en plus se retrouve à moins de 39 € en boutique. 

Autre coup de cœur, cette fois-ci dans l’univers des Whiskies, Glenglassaugh. Le batch 2 de cette distillerie, en plein renouveau, a été vieillit dans des fûts d’octaves, soit 1/8 de la capacité d’un fût normal. Soit un peu près 25 litres. Ce qui apporte une intéraction encore plus importante entre le fut et le whisky. Apportant richesse et profondeur aromatique. La bouche joue sur une large palette aromatique, allant des fruits exotiques jusqu’aux notes plus empyreumatiques (chocolat, caramel) en passant par des notes plus boisées. Une bouteille un peu pointue, pas facilement accessible, d’autant plus que son prix n’aide pas à la découverte (105€), mais néanmoins fort intéressant.

Autre whisky, incontournable, fait par l’immense John Glaser de la société Compass Box. Ne me demander pas d’être objectif, ici impossible de l’être, tellement le travail de John a révolutionné l’approche moderne du whisky. L’ensemble de sa gamme est pour nous des impératifs que vous vous devez d’avoir goûter. Son dernier release est un assemblage de 3 distilleries (Tamdhu, Clynelish et Orkney). Avec seulement 6000 bouteilles de produite, difficile de s’en procurer, il faudra être réactif !

Impossible ici, de vous détailler plus en détail, l’ensemble de nos dégustations. Notre gamme de spiritueux va forcément s’agrandir très prochainement. Venez à la cave de Gannat et de Bellerive pour la découvrir.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Défiler vers le haut